Accueil Piano News » CD » Disparition de René Trémine (1944-2014), fondateur du label discographique Tahra

Disparition de René Trémine (1944-2014), fondateur du label discographique Tahra


C’est avec une profonde émotion que nous apprenons la disparition de René Trémine (1944-2014), fondateur du label discographique Tahra, qu’il pilotait avec son épouse Myriam Scherchen.

 

Ancien ingénieur à la Compagnie des eaux, photographe professionnel proche de Lucien Clergue, René Trémine aura produit, en vingt ans, près de 700 CD. 

 

Une philosophie le guidait : illustrer l’art des grands interprètes du passé (des chefs d’orchestre, notamment) au moyen d’archives sonores inédites en majorité, abondamment commentées et publiées dans le respect de la légalité avec l’accord des ayants-droit et des institutions concernés. Elisabeth Furtwängler lui accorda un soutien sans faille.

 

Parmi les grands pianistes dont Tahra a favorisé la redécouverte ou contribué au rayonnement, bien avant les grandes majors, citons : Eduard Erdmann, Edith Farnadi, Ventislav Yankoff, Arturo Benedetti Michelangeli, Claudio Arrau, Alfred Cortot, Vlado Perlemuter,  Marcelle Meyer, Youra Guller (photo), Monique Haas, Agnelle Bundervoët, Marie Panthès, Madeleine de Valmalète, Marie-Aimée Roger-Miclos, Magda Tagliaferro, Monique de la Bruchollerie, Yvonne Lefébure, Wilhelm Backhaus, Paul Badura-Skoda, Lazare-Lévy, Emil Guilels, Walter Gieseking, Friedrich Wührer, Dinu Lipatti.

 

Tahra a été récompensé par de nombreuses récompenses internationales, dont un Gramophone et un Diapason d’Or du siècle.

 

0 commentaire