Forums » Technique et interprétation

Déliateur et tutti quanti.

    • 10 message(s)
    8 février 2016 21:56:41 CET

    Hello everybody,

    Comme un inconscient, je me remet aux claviers, après l'avoir déserté pendant si longtemps... A mon âge, il faut être sans doute un peu barge.

    Pour m'y remettre sainement, j'ai décidé de cloisonner, à bloc. Faire l'impasse sur pas mal de choses. Ne plus penser à proposer mes compositions, ni rassembler une équipe pour les jouer. Ne pas se fixer de buts. Ne pas trop réfléchir, notamment à mes blocages, mes passages à vide, etc.

    J'ai pris contact avec LE super prof de piano Jazz dans la région. Je sais que je ne trouverai pas mieux, ici. Bon, c'est un intégriste, il va falloir que je fasse des concessions. Que je ne parle pas des musiques qui m'ont passionné, que je ne fasse pas état de mes préférences, et que joue tous les morceaux qu'il proposera, même ceux que je n'aime pas. Enfin, je devine que ça ne sera pas facile, sur le plan humain. Mais ça sera tellement dur sur le plan technique que du coup, ça me parait secondaire. On verra bien. Lâchons prise, jetons-nous à l'eau.

    Alors, avant de commencer à payer des cours - j'ai des difficultés financières -, je me suis dit qu'il serait plus intelligent de me dégrossir. Inutile d'aller le voir avec les doigts rouillés à bloc, en n'ayant aucune confiance en soi, etc. J'ai donc décidé de suivre, en gros, ce que je faisais à l'époque où je travaillais sérieusement.

    Qu'estr-ce que ça signifie pour moi ? Eh bien j'ai repris certains exercices du Déliateur, de mémoire. J'en ai inventé quelques-uns, au passage. Une fois qu'on a pigé le principe, ça n'a rien de sorcier. J'ai aussi travaillé les gammes. Il y a plusieurs façons de les travailler, je ne me souviens pas de toutes. Déjà, les avoir à nouveau au bout des doigts, ça n'a rien d'évident. Travailler en trilles, en tierces, partir des deux extrémités du clavier et converger, que sais-je... Les arpèges, j'ai toujours trouvé ça difficile. Quoi d'autre ? La gamme chromatique, les exercices pour les doigts faibles... Bon, voilà.

    Et vous, si vous repartiez à zéro, y a-t-il quelque chose qui vous paraitrait incontournable, absolument nécessaire ?

    Je précise que j'ai d'énormes problèmes avec le solfège et ne m'en sers quasiment pas : dyslexie, je suppose. Quand j'ai commencé, gamin, la clé de sol ne me posait aucun souci. Mais quand on a voulu que je mélange avec la clé de fa, ce fut la catastrophe la plus totale. Bon, mon prof se sert de la notation Américaine, je suppose que je m'en sortirai. Mais ceci pour vous aider à trier dans les conseils que vous me donneriez, si vous avez la gentillesse de me donner la réplique.

    A vous lire,