Forums » Technique et interprétation

indépendance

    • 5 message(s)
    23 août 2015 15:44:01 CEST

    bonjour et nouveau sur le site, outre la difficulté de lire deux clefs différentes, quels exercices pour faire deux choses différentes progressivement, l'indépendance est surtout au niveau du cerveau me semble t'il.au début la main gauche fait une noire par temps , la main droite faisant assez rapidement des croches , des triolets etc...faut il dès le début entendre les deux mains pour rendre aux mains cette indépendance ( ou au cerveau ) jouer une main et chanter l'autre? bref, arriver à faire deux rythmes différents par exemple des croches à la main droite et des triolets à la main gauche où aucun repère n'est possible, où on ne peut pas synchroniser. désolé d'être un peu long.

    • 83 message(s)
    31 août 2015 21:31:10 CEST

    Bonjour,

    Vous pourriez prendre des cours par internet sur "jejouedupiano.com"

     Vous aurez tous les renseignements dont vous avez besoin .

    Solfege, cous de piano, vous pouvez vous faire entendre por les professeurs .Vous pouvez poser les questions que vous voulez .On est tous tres content de ces cours .

    • 68 message(s)
    11 septembre 2015 13:07:56 CEST

    Bonjour Bernard,

    Voici quelques conseils donnés par Anne-Liste Gastaldi sur notre site pour travailler l'indépendance des mains:

    "L'indépendance est sans doute une des choses les plus difficiles à acquérir, et vous pouvez développer celle-ci hors du clavier.

    Certains gestes que vous voulez coordonner au piano, essayez de les réaliser, même de manière basique, sur le couvercle fermé, en essayant de les ressentir. Le fait qu'il n'y ait pas de son permet de mieux se focaliser sur le geste. Ensuite bien sûr vous intégrez à nouveau ces gestes sur le clavier.

    Je vous conseille de faire tous les jours, de tous petits exercices simples sur quelques notes, ou sur une gamme, mains ensemble:

    -la main droite liée et la gauche piquée, puis l'inverse. Habituez-vous à changer très vite

    -la main droite forte et la gauche piano, puis l'inverse.

    Sur une note, faites des gestes inversés: une main joue vers le haut, l'autre vers le bas. Puis imaginez des tas de petits exercices comme celui-ci.

    Je pense que le travail de gammes en sens contraire peut aussi aider."

    J'espère que ces conseils vous seront utiles.


    Ce message a été modifié par Jejouedupiano .com le 11 septembre 2015 13:17:11 CEST
    • 2 message(s)
    26 septembre 2015 11:38:16 CEST

    Bonjour, il ne faut surtout pas se décourager, l'indépendance des mains arrive progressivement. Ce n'est pas un geste habituel, mais au bout de quelques temps, on n'y pense même plus.

    Choukri Chaouch

    • 5 message(s)
    27 septembre 2015 07:54:00 CEST

    merci, oui je m'en rends compte petit à petit, je pense que l'on veut " caler " les deux mains au début alors que chacune fait son travail sans s'occuper de l'autre et avec les difficultés on ne peut plus rien caler d'ailleurs, au début c'est synchro alors on synchronise et je pense qu'il faudrait oublier cela et entendre les deux voix depuis le début. 

    • 1 message(s)
    27 septembre 2015 16:13:02 CEST

    Bonjour, Bernard.

     

    En tant que professeur de piano, j'ai observé que si on prend trop l'habitude de jouer longtemps mains séparées, mettre mains ensemble ensuite devient une sorte de montagne à escalader qui intimide beaucoup des élèves (tout âge confondu). C'est pourquoi je conseille de jouer aussi tôt que possible mains ensemble le moreau. Faites confiance à votre cerveau qui a dès votre naissance la capacité de porter l'attention sur plusieurs points d'intérêt ou de faire des mouvements différenciés avec les deux mains. D'une part il vous est déjà arrivé de suivre la conversation de deux personnes en même temps et d'autre part vos deux mains font des choses différentes entre votre levé le matin à votre couché le soir.

    IMPORTANT : le secret à mon avis réside dans le tempo que vous choisissez dans les premiers moments ou les premières heures d'exécution avec les mains ensemble. On veut toujours aller trop vite. Et c'est là l'erreur que beaucoup des apprentis font. Laissez au temps la possibilité de vous familliariser avec la coordination mentale et physique. Les reflexes doivent se mettre en place et ça prend un peu de temps. Patientez et vous serrez recompensé !

    Si on se dépêche, on est dans un état de frustation (parce qu'on fait des fautes et qu'on ne se sent pas sûr de soi) et notre cerveau résiste et se bloque. Les notes de ce fait ne se fixeront pas et votre travail prendra beaucoup de temps jusqu'à un résultat satisfaisant. Mettez lentement un pas après l'autre et vous verrez votre morceau s'améliorer continuellement sans devoir repasser par des étapes antérieures.

     

    Que du plaisir !

     

    • 5 message(s)
    28 septembre 2015 08:34:06 CEST

    merci pour votre réponse