Forums » Technique et interprétation

Ecrivez-vous vos doigtés sur vos partitions ?

    • 78 message(s)
    2 février 2014 12:20:38 CET

    Bonjour à tous,

    Pour avoir vu un certain nombre de partitions de travail de pianistes de tous niveaux, je sais qu'il y a ceux qui écrivent beaucoup de choses sur leurs partitions et ceux qui les laissent totalement vierges. Pensez-vous qu'il soit indispensable par exemple d'écrire ses doigtés sur la partition ou conseilleriez-vous dès le travail de les mémoriser ? Si vous écrivez sur vos partitions, quel autre type d'annotations y ajoutez-vous ?

    • 64 message(s)
    2 février 2014 20:08:11 CET

    Bonsoir. Pour ma part, j'écris tous les doigtés que je juge importants, quitte à les modifier s'ils sont déjà notés, car mes mains ne me permettent pas de grands écarts.. j'inscris également l'aspect émotionnel et l'aspect technique qui me permet d'appréhender certaines difficultés. Tout cela pour m'éviter une nouvelle réflexion lorsque je reprends le morceau.. Et comme je ne peux rejouer tous mes morceaux de façon régulière, cela me permet, longtemps après, de gagner du temps à la relecture de la partition :un gain de temps énorme pour moi ; une reprise plus rapide dans la dynamique du morceau, et donc une satisfaction d'y revenir ans trop de difficultés..

    Bonne soirée

    • 24 message(s)
    2 février 2014 21:45:09 CET

    Bonsoir,

    Je note également toujours les doigtés sur les partitions, ceci en particulier pour pouvoir reprendre les morceaux quelques mois après sans être obligée de refaire le même travail. Je note les remarques et détails d'interprétation dans un cahier, sinon les partitions seraient trop chargées. 

    • 9 message(s)
    4 février 2014 12:48:29 CET

    bonjour,

    je note les doigtés (importants) d'abord au crayon noir pour pouvoir gommer et changer (je pense qu'il n'est pas inutile de travailler plusieurs doigtés), puis en rouge - comme les indications de "danger" (p ex fausses notes avant qu'elles ne deviennent habituelles). Les indications de rythme et de nuances sont en vert.

    J'ai l'habitude de travailler d'abord très soigneusement les mains séparées ( je veux dire, par coeur ) et j'ai remarqué que quand je mets les mains ensemble, j'ai tendance à modifier les doigtés dans les passages difficiles... Sais pas pourquoi, mais il faut lutter contre ça.

     

    • 34 message(s)
    4 février 2014 23:01:27 CET
    Je note scrupuleusement mes doigtés, parce que je m'efforce de les choisir avec soin. Je réfléchis beaucoup... C'est peut-être que mon niveau ne me permet pas de trouver d'un coup des solutions de jeu, mais je trouve très important de penser au préalable à la meilleure conformation de la main sur le clavier en fonction des exigences du texte, du phrasé, de la difficulté d'exécution, du passage du pouce ou du legato, par exemple. Du coup, je fixe mes doigtés par écrit, et sans crainte du détail. Ça m'aide aussi pour le déchiffrage (cf. le fil que j'ai ouvert, car je voulais avoir vos avis), et à la fin, pour la mémorisation. Dans Bach ça me paraît indispensable. Je ne sais pas si c'est passé de mode, mais j'ai un faible pour les éditions doigtées, qu'on ne trouve plus beaucoup. J'ai beaucoup appris dans les sonates de Mozart doigtées par Edwin Fischer, à la fois logiques, musicales et belles. Chopin c'est autre chose... Toujours très difficile...
    • 5 message(s)
    2 mars 2014 15:10:25 CET

    Oui, je note les doigtés...sur les photocopies de mes partitions.Je préfère garder les partitions vierges, mais je gribouille sans pitié sur les photocopies.

  • 19 août 2014 16:55:38 CEST

    Je n'écris pas les doigtés. 

    • 4 message(s)
    30 avril 2015 23:18:16 CEST

    Mes doigtés viennent tout seuls en jouant, inutil de les noter en ce qui me concerne

     

     

    http://pianoclassic.skyrock.com

    • 5 message(s)
    23 août 2015 15:17:00 CEST

    je fais d'abord une ou plusieurs photocopies où je note les doigtés afin de laisser l'original vierge et dans un classeur je mets une photocopie vierge l'original reste classé à part.

    • 1 message(s)
    20 décembre 2015 18:16:12 CET
    Je ne note pas tous les doigtés. Il me semble inutile de les noter tous, par exemple quand les notes tombent sous les doigts, ou bien quand on se trouve dans la configuration d'une gamme ou d'un arpège.
    Cela me parait indispensable de mettre les mêmes doigtés au cours du travail pour créer des automatismes. Les noter permet de mieux contrôler son travail.
    • 3 message(s)
    10 janvier 2016 14:11:53 CET
    Moi c est ma prof qui écrit des annotations sur mes partitions. Parfois il y en a partout.